Afficher le menu

Impact de la qualité de l'air intérieur sur la santé

Les pollutions intérieures : des nuisances invisibles
mais dangereuses pour la santé

"Le rapport du Sénat sur le coût économique et financier de la pollution de l'air évalue la pollution de l'air dite "intérieure" à 20 milliards d'euros."

Le saviez-vous ?

La pollution intérieure favorise l'augmentation des allergies respiratoires surtout chez les personnes sensibles telles que les enfants et les personnes âgées.

Le tabagisme :smoke

Première source de pollution de votre habitat, la fumée de tabac favorise l’apparition de l’asthme, de maladies cardio-vasculaires et d’autres maladies respiratoires chez les fumeurs et leur entourage. Le tabagisme est aussi responsable de 90% des cancers du poumon.

polluants-chimique

Les polluants chimiques :

Les produits tels que la colle, la peinture, des matériaux isolants et plastiques, des vernis, des produits d’entretien, des meubles, des bougies sont sources de pollution de votre intérieur.

Ces polluants génèrent un risque toxicologique et sont susceptibles de provoquer des maladies neurologiques.

Les polluants biologiques :polluants-biologique

Chiens, chats, hamsters… et acariens exposent les habitants à des allergènes à l’origine de l’asthme, des allergies et de pathologies nuisibles à votre santé...

Excès d’humidité dans les logements

humiditeL’excès d’humidité, buée sur les vitres, moisissures dans les coins de vos murs et plafonds... provoquent une dégradation esthétique et interne de votre habitat, mais peut également menacer la santé de toute votre famille.

Radon

radon-atome

Le radon est le polluant cancérogène le plus dangereux à l’intérieur d’une maison, gaz radioactif d’origine naturelle, inodore et incolore, émanant de certaines roches du sous-sol et, en moindre mesure, des matériaux de construction pierreux.

radon-savoir-plus

Particules fines

particules-fines

Elles sont composées des polluants imputables au trafic, au chauffage, à l’activité industrielle et artisanale (NOx, CO, O3, particules...), aux allergènes naturels (pollen, spores…), aux moisissures extérieures, diverses particules respirables et composés semi-volatils, biocides, pesticides. La pollution de l’air extérieur est reconnue comme cancérigène par l’OMS.

CO2 - COV

polluants-chimique

Sols, meubles, matériaux de construction et produits ménagers libèrent des substances potentiellement nocives. Les responsables sont en particulier les COV (Composés Organiques Volatiles).

À partir d’une certaine concentration de CO2 dans l’air, ce gaz s’avère dangereux. Les effets sur la santé sont d’autant plus graves que la teneur en CO2 augmente (perturbateur de la concentration, troubles visuels, maux de tête, perte de connaissance…).

L’asthme en quelques chiffres :

asthme

L'asthme touche 4 millions de personnes en France (soit 6.7 % de la population dont 9% d’enfants).

Il s’agit de la première maladie chronique de l’enfant.

Le coût de cette maladie pour la société est important car elle est responsable de 600 000 journées d’hospitalisation et de 7 millions de journées d’arrêt de travail par an.

Une cause allergique est retrouvée chez 70 à 80 % des adultes asthmatiques et chez 95 % des enfants atteints.

retour-bouton

Création site web Google+